En respect de sa mission de protection du public, l’ACMA supporte les initiatives gouvernementales en matière de santé publique.

 

Par respect pour les bonnes pratiques en matière de consentement libre et éclairé, l’ACMA recommande à ses membres de dévoiler leur statut vaccinal à leurs patients qui s’en informent. Bien que cela ne puisse être légalement exigé des membres – les informations médicales étant confidentielles – l’ACMA évalue que, dans un souci de maintenir le lien de confiance entre les patients et ses membres, il est préférable de divulguer son statut vaccinal.

 

Finalement, l’ACMA rappelle que la vaccination ne relève pas du champ d’exercice de ses membres. Dans l’éventualité où un patient souhaite obtenir davantage d’informations sur la vaccination, les membres de l’ACMA doivent orienter leurs patients vers des professionnels de la santé habilités en la matière et/ou vers des sources officielles.

 

L’ACMA souhaite rappeler qu’il exprime toute sa confiance envers la Santé publique et le gouvernement dans la mise en place de mesures jugées nécessaires pour limiter la propagation du virus, telles que le port du masque et la vaccination, et qu’il agit et agira en respect des recommandations gouvernementales.